Avec le printemps, la nature s’épanouit à nouveau et les floraisons commencent…. Et ce spectacle naturel attire de nombreux amoureux de la nature dans les Cantons de l’Est, les invitant à se promener et à admirer ces petits miracles. Les hébergements des Cantons de l’Est se remplissent alors et les pronostics pour l’été s’annoncent sous les meilleurs auspices.

Avec le début de la saison touristique, le taux d’occupation moyen des hôtels et auberges des Cantons de l’Est a augmenté de 7,5% par rapport à la dernière enquête réalisée il y a environ un mois, juste après les vacances de carnaval. Si l’on compare les chiffres 2022 avec ceux de Pâques 2021, il s’avère que 65% des établissements ont inscrit un taux d’occupation identique, voire meilleur. Les établissements qui ont obtenu de moins bons résultats attribuent cette diminution à une météo peu engageante et à la
hausse générale des prix.

En ce qui concerne les appartements et maisons de vacances, les chiffres sont similaires à l’an dernier à la même période, soit un taux de remplissage moyen de 76%. En matière de nuitées dans les Cantons de l‘Est, la meilleure publicité proviendrait de la visibilité via les médias numériques La clientèle fidèle, qui revient d’année en année.

Arrive en deuxième position, suivie du bouche à oreille et ensuite des autres canaux de médiatisation.
Les perspectives pour les mois à venir et pour l’été sont très positives. Les propriétaires et gestionnaires d’hébergements entament la haute saison touristique avec un bel optimisme.

L’origine de la clientèle majoritaire des Cantons de l’Est est la Flandre. Les chiffres s’élèvent à 55 % dans les hôtels et à 64% dans les gîtes de tourisme. Les wallons sont sur la deuxième marche du podium, avec 19 % en hôtels et 12 % en maisons de vacances. L’Allemagne et les Pays-Bas représentent une dizaine de pourcents de la clientèle des Cantons de l’Est. Peu de français et de luxembourgeois ont quant à eux été
recensés.

Certains établissements ont remarqué que l’assouplissement des règles sanitaires qui avaient été mises en place pour endiguer la pandémie a entraîné une légère hausse des visiteurs venus d’Allemagne et des Pays-Bas. Les belges restent toutefois de loin le groupe cible le plus important. La météo a influencé les activités de loisirs des touristes.

Pendant ces vacances de Pâques, l’activité la plus populaire a été la randonnée avec l’envie de découvrir les paysages des Cantons de l’Est, et notamment la floraison des
jonquilles sauvages. Les excursions en famille, le vélo et la gastronomie locale ont également été très prisés. Les familles avec enfants ont pu profiter d’offres originales comme la chasse aux œufs au Château-Musée de Raeren.

Les lieux d’excursion et les bureaux d’information touristique des Cantons de l’Est regrettent le peu de visiteurs enregistrés, surtout pendant la première semaine des congés scolaires. D’après les agents ’accueil, la météo froide et pluvieuse n’y est pas pour rien, mais également la recrudescence des voyages à l’étranger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :