C’est demain, jeudi 5 mai, que s’ouvrira la 4eme édition du festival d’humour d’Esneux-Tilff, l’ESTIRIRE. Après une période très compliquée avec la pandémie, l’arrêt forcé des activités culturelles, la région liégeoise a été frappée par les terribles inondations de juillet.

Lieux des premières éditions, la salle de l’Amirauté est devenue inaccessible pour une durée indéterminéeHeureusement, le Château Brunsode à Tilff n’a pas été touché par les eaux, et c’est donc dans ce magnifique cadre que le festival aura lieu cette année.

Selon les organisateurs de l’Estirire, mettre en place un concours de jeunes talents parait indispensable car l’un des objectifs est la promotion de nouveaux humoristes. Ils ont donc baptisé leur concours « coup de pouce » à l’image de leur volonté de les soutenir. Cette année, ils seront quatre à tenter de séduire pour avoir leur place à la prochaine édition… « 5 lettres » à chacun ! Présentations :

Xavier Lemenager

Xavier, au travers des personnages qu’il incarne, pose un regard ironique, décalé et toujours bienveillant sur la société. Vous ne pouvez que l’aimer!

Dylhan Fat

Dylhan est bien connu des réseaux sociaux tel Tiktok où il compte une large communauté d’abonnés. Cette fois, il troque son téléphone pour la scène pour vous parler de la vraie vie d’un gars de 23 ans et c’est très loin des clichés…

Adeline Scuvée

Entre conte philosophique et leçon de vie, son spectacle sur une femme qui parle aux morts vous fera rire, pleurer et réfléchir, sans jugement et avec tolérance, avec beaucoup de tendresse et énormément d’humour, mais toujours en laissant planer le doute…

Maxence Rader

Humoriste en herbe, c’est notre régional de la soirée car il est de la commune ! Il a déjà participé et gagné lors du VooRire de Liège et nous propose de partager sa passion de l’humour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :