Neuf mois après les horribles inondations de l’été dernier, le château des Thermes rouvrira le 30 avril après une rénovation. En moins de cinq mois, mobilisés par plus de 70 ouvriers et artisans, l’hôtel spa près de Liège a retrouvé son rayonnement et son image de marque, grâce aussi à la ténacité et à l’intégrité de son propriétaire, Gilbert Lodomez, au soutien de son équipe.

Depuis juillet dernier, 200 000 litres de boue ont été pompés, avec des dégâts estimés à 10 millions d’euros. Plus beau que jamais, le château des Thermes est sorti de l’eau et renaît pour la deuxième fois deux décennies après le début de son histoire.

Une triste date : celle du 14 juillet 2021, journée noire dans le sud du pays. Comme beaucoup d’autres villes, Chaudfontaine n’a pas été à l’abri des inondations. La Vesdre a submergé les ruines du Château des Thermes à une hauteur de 1,80 mètres. La cave et le rez-de-chaussée ont été détruits.

« On a tout perdu, tout était vide, même des cuillères à café, des chaises ont été retrouvées à Chênée, le piano a même été emporté au fur et à mesure qu’il passait par les fenêtres ; l’eau est montée à une vitesse vertigineuse, et quand on a relâché le barrage d’Auburn, c’était un véritable tsunami qui a frappé le château avec des vagues inimaginables« , a commenté Gilbert Lodomez.

Le retour des curistes est prévu ce samedi 30 avril. Le design a été entièrement refait dans un style moderne. Les nouveautés incluent une structure en forme d’œuf doré au milieu du restaurant, un carrousel extérieur et un nouveau hammam. L’établissement cible une clientèle haut de gamme et privilégie les hébergements incluant une thérapie à la carte. Juste à côté, Horst Park, qui n’a pas non plus été épargné par la force de l’eau, a été rasé et replanté. Des haies de charmes y ont été replantées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :